• Upcoming: Licence Licence, Camilla Wills, opening Thursday May 28th, 6-9pm
  • Emil Klein
  • Blue Line Paintings
  • March 12th – May 23th, 2015
  • Blue Line Paintings, Installation view, Gaudel de Stampa, March 2015 Blue Line Paintings, Installation view, Gaudel de Stampa, March 2015 Blue Line Paintings, Installation view, Gaudel de Stampa, March 2015 Untitled, 2015, Oil and acrylic on canvas, 187 x 127 cm Untitled, 2015, Oil and acrylic on canvas, 187 x 125 cm Untitled, 2015, Oil and acrylic on canvas, 187 x 129 cm Untitled, 2015, Oil and acrylic on canvas, 206 x 127 cm
  • Blue Line Paintings is Emil Kleins third solo show at galerie Gaudel de Stampa.
  • The show consists of four new paintings in oil and acrylic. These works pick up a process already developed in Kleins recent series of abstract paintings. Former works often set a starting point for new compositions for which the form and style get adapted and changed. The time spent on each single painting increases. This temporality results in a repetitive gesture that leads to a new fabrication process : throughout days and weeks the slowed-down speed of work let a painting go through different states and forms. For the presented series Klein decided in favor of a blue background which he covers with a white tone leaving out blue lines. Some lines get painted blue over and over again, others get covered back white.
  • The presented works were all realized during winter 2014-2015 in the artists studio in Lausanne.
  • —-
  • Blue Line Paintings est la troisième exposition personnelle d’Emil Klein à la galerie Gaudel de Stampa.
  • À cette occasion, l’artiste présente une série de quatre nouvelles peintures réalisées à l’huile et à l’acrylique. Celles-ci reprennent un processus déjà employé par l’artiste dans ses dernières séries de peintures abstraites.
  • Le temps passé à travailler chaque toile n’a cessé de croître et, de fait, de ralentir la vitesse de production de ces œuvres transitant jour après jour par différents états et formes. La gestuelle répétitive alors mise en place constitua un nouveau processus de production : l’artiste commençait par recouvrir la quasi totalité des surfaces de tonalités blanches brillantes mêlées à un pigment écru puis y apposait quelques lignes bleues sur lesquelles il repassait inlassablement au pinceau. Ses travaux plus anciens constituant souvent le point de départ de nouvelles compositions, il décida d’utiliser ce même bleu pour le fond de ses dernières toiles, les recouvrant ensuite de blanc tout en laissant en réserve quelques sillons de bleu sur lesquels il revint pour en parfaire les lignes.
  • Si la plupart des œuvres d’Emil Klein jouent de couleurs vives et bariolées, sa dernière série se drape d’une prétendue nudité, paradoxalement née de multiples couches de matière, d’innombrables coups de pinceau.
  • Les œuvres présentées dans l’exposition ont toutes été réalisées par l’artiste au cours de l’hiver 2014-2015 dans son atelier de Lausanne.